Muslim Expo de Charleroi: "Nous avons été trompés"

Les 6 et 7 février derniers, la Muslim Expo se tenait à Charleroi dans un parfum de polémiques. La venue de l'un des orateurs controversés avait même été annulée en dernière minute. Aujourd'hui, l'organisateur de la Muslim Expo d'Anvers, dont dépend celle de Charleroi, sort du bois. Il dit avoir été trompé par les organisateurs carolos.

C'est dans une atmosphère tendue qu'avait débuté la Muslim Expo de Charleroi le 6 février dernier. Tendue, car les organisateurs avaient été présentés comme proches de la mouvance des Frères Musulmans. La venue du député marocain Abouzaïd Al Mokri, soupçonné de propos antisémites, avait même été interdite par la Ville de Charleroi (avec l'accord des organisateurs). A notre micro, Ayoub Lamrini, le porte-parole de la Muslim Expo Charleroi s'était défendu de tout lien avec les Frères Musulmans, accusant les médias de "procès d'intention".

Mais aujourd'hui, les critiques viennent des organisateurs de la Muslim Expo d'Anvers, la grande sœur de celle de Charleroi. Selon Ramzi Zerqane, responsable de l’événement anversois : "Nous avions des accords que les organisateurs de Charleroi n'ont pas respectés. Selon EMDEO (NDLR: l'association de fait propriétaire du concept Muslim Expo), aucune de nos activités ne doit être un instrument de propagande politique ou religieuse. Il y avait un manque de transparence à la Muslim Expo de Charleroi dans lequel nous ne nous reconnaissons pas".

Ramzi Zerkane reconnaît ne pas avoir été assez attentif. "Nous avons fait confiance aux organisateurs carolos. Quand nous avons pris connaissance de l'ordre du jour de l’événement, il était trop tard. Pour nous, à la Muslim Expo, on doit parler Lifestyle, Art et Culture, Business, réseau social mais pas politique".

L'homme déplore également la venue de trop nombreux orateurs étrangers. "Quand on voit que 60% des conférenciers venaient de l'étranger, ça ne va pas! Nous, on veut plutôt faire un événement avec les musulmans et non-musulmans belges qui connaissent notre pays. On veut créer des ponts entre les communautés".

Quoi qu'il en soit, les organisateurs anversois ont pris leur décision. A l'avenir, ils ne travailleront plus avec les partenaires réunis pour la Muslim Expo Charleroi.

Link: rtbf.be
Date: 17-02-2016

PARTNERS

islamic-relief
Halal food council of europe

EMDEO

samenleven

vluchtlinge

morokkok

tiqah

scotsgids

wijsheid

de koepel

taybah

4 new moslims

be aid

amana

motief

mahara

php

unizo

saigoko

utv

iest rond

al manara

pray

alrida

Al abkara

ciet

salam

al ikram

kgd


Hebt u vragen? Via deze infolijn staan wij u graag te woord.

+32(0)484 83 31 81

Nieuwsbrief